Hilde Fieguth

Hilde Fieguth, née en 1944 à Schwabach près de Nuremberg, a étudié la littérature allemande et l'histoire de l'art jusqu'à l'obtention de son diplôme. En 1983, elle s'est installée en Suisse à Fribourg avec son mari et sa fille, après de longs séjours à Varsovie et Amsterdam. Elle s'est surtout consacrée à la peinture et à la céramique.

Elle est venue à la traduction par la peinture et la randonnée. En effet, l'écrivaine suisse Corinna Bille a été l'élément déclencheur : elle a parcouru à pied les paysages décrits dans ses œuvres et en a utilisé des passages sur ses tableaux. Elle a traduit plusieurs de ses œuvres ainsi que celles de son mari Maurice Chappaz.

Des traductions d'autres auteurs  pour la plupart romands (dont certaines en collaboration avec Rolf Fieguth) ont suivi : J.-F. Haas, Nicolas Bouvier, le groupe d'auteurs Ajar, Nicolas Verdan, mais aussi Mahi Binebine et Kaouther Adimi. Le plus grand succès (commercial) a été la traduction de Mit Rose und Besen (Avec une rose et un balai), expériences, réflexions et chansons du balayeur de rue (et philosophe) Michel Simonet à Fribourg.

Grâce à son travail de traduction du français vers l'allemand du roman Nos richesses de Kaouther Adimi, Hilde Fieguth est nominé pour un prix de traduction de l’édition 2023 du Prix littéraire des lycéens de l’Euregio.

(juin 2022)