Martin Zingg

Martin Zingg est né à Lausanne (Suisse) en 1951. Il vit à Bâle, en tant que médiateur littéraire, traducteur et auteur. Il a enseigné quelques années dans un lycée avant d’être chargé de cours à l’Ecole des Beaux-Arts de Bâle et rédige des articles pour le Neue Zürcher Zeitung et le Neue Zürcher Zeitung am Sonntag ainsi que pour des radios et quelques éditions.

Parmi ses publications citons «Selbstanzeige» (Prosa, 2015), «Emmanuel Bove: Geschichte eines Wahnsinnigen» (traduction, 2016), «Es gibt ein Bruchstück des Morgens. F. G. Lorca, noch einmal gelesen» (Anthologie, die horen 268, 2017), «Joseph Joubert: Alles muss seinen Himmel haben. Aus den Notizen» (Jung und Jung, 2018).